Quand le besoin de partir en vacances se fait sentir, rien ne devrait se mettre en travers de notre chemin, pas même l’argent ! Alors oui, la vie est de plus en plus chère… Mais, il existe encore des petites astuces pour se payer du bon temps sans rogner sur le plaisir et sans se ruiner pour autant.

Se déplacer sans trop dépenser

Règle Numéro 1 : éviter à tout prix de voyager en pleine saison ! C’est bien connu, à l’approche des vacances scolaires, les prix montent en flèche. Si vous en avez l’occasion, partez plutôt en mai, juin, septembre ou janvier.
Règle Numéro 2 : éviter les lieux touristiques. En plus de pratiquer des prix exorbitants, ils sont dénués de charme. Optez à la place pour des destinations méconnues, où les locaux vous accueilleront avec le sourire et à bras ouverts.
Règle Numéro 3 : si vous partez en avion, réservez vos vols très longtemps à l’avance ou en last minute.

 

Se lancer dans un road-trip !

Dans une caravane ou un van, le transport et le logement sont combinés ; vous vous arrêtez où et quand vous le voulez. N’oubliez pas que le covoiturage est également un moyen bon marché et pas cher pour se déplacer. Musique, fun, discussions et rencontres sont au programme (et en plus, c’est écologique). Pour sillonner les routes, pensez aussi à consulter les offres de la SNCB. Les pass InterRail sont peu coûteux et vous emmènent partout en Europe !

Se loger et économiser, c’est possible !

Plutôt que de réserver une chambre dans un hôtel miteux, échangez votre maison ! La pratique est de plus en plus courante, assez fun et surtout gratuite ! Ou alors, squattez le canapé en mode couchsurfing d’un particulier qui vous accueille et vous reçoit gratuitement. C’est très convivial et idéal pour connaître les meilleurs endroits de votre lieu de vacances. Et pourquoi pas wwoofer comme en Australie ? Le wwoofing, c’est recevoir le gîte et le couvert en échange de petits services tels que jardinage, vendange, cueillette de fruits et légumes. Dans un registre plus classique mais toujours efficace, restent l’auberge de jeunesse et la tente.

Bien manger à petits prix

À moins d’être Rothschild, impossible d’aller au resto tous les jours ! Avant de partir, interrogez votre entourage en quête de tuyaux et bons plans nourriture. Sur place, pour le midi, faites votre pique-nique. Le soir, essayez d’éviter les restaurants touristiques, là où bien souvent un employé est chargé d’héler la clientèle dans la rue. Veillez aussi à emporter avec vous un guide de voyages, dans lequel les restos de bon rapport qualité/prix sont souvent repris ! Le must pour économiser est de loger chez un particulier ou en appartement. Vous pouvez y cuisiner vous-mêmes vos repas avec des produits locaux. Bon voyage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>